République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de la Santé

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية
وزارة الصحة

 

Les maladies à transmission vectorielle sont responsables de plus de 17% des maladies infectieuses, et provoquent plus d’un million de décès chaque année dans le monde.

Les moustiques comptent parmi les principaux vecteurs de maladies en particulier les arboviroses (dengue, chikungunya…). L’identification précise des espèces de moustiques est une étape indispensable pour les laboratoires impliqués dans la surveillance et le contrôle de ces maladies à haut potentiel épidémique.

L'Institut Pasteur d’Algérie organise du 22 au 26 octobre 2017, le 1er Cours Pasteur de Vaccinologie.

images/pasteur/article/cours vaccinologie affiche.JPG

L’organisation de ce cours, coordonnée par les Professeurs Pierre SALIOU et Jean-Louis KOECK, experts en vaccinologie, rentre dans le cadre des missions de l'Institut pasteur d'Algérie en matière de recherche, de santé publique et de formation. L’Institut Pasteur d’Algérie étant un acteur incontournable dans le domaine des vaccins, qui demeurent les principaux outils préventifs contre les épidémies causées par certaines maladies contagieuses mortelles ou invalidantes.