République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية
وزارة الصحة والسكان واصلاح المستشفيات

 

Ce cours, organisé par le Laboratoire d’Eco-épidémiologie Parasitaire et Génétique des populations de l’institut Pasteur d’Algérie en collaboration avec l’institut Pasteur de Tunis, avait pour but de permettre aux participants de s’initier aux méthodes et outils de Bio-informatique avec des exercices pratiques à l’appui, pour permettre aux apprenants de se familiariser avec les analyses de séquences obtenues par séquençage classique et NGS. Ce cours sera le premier d’une série visant une formation continue en Bio-informatique à l’IPA.

Le cours a été assuré par Mme Emna Harigua, PhD et Mr Oussama Souiai, PhD de l'Institut Pasteur de Tunis.

Les maladies à transmission vectorielle sont responsables de plus de 17% des maladies infectieuses, et provoquent plus d’un million de décès chaque année dans le monde.

Les moustiques comptent parmi les principaux vecteurs de maladies en particulier les arboviroses (dengue, chikungunya…). L’identification précise des espèces de moustiques est une étape indispensable pour les laboratoires impliqués dans la surveillance et le contrôle de ces maladies à haut potentiel épidémique.

Alger et certaines wilaya du centre du pays (Blida, Boumerdes, Bouira, Tizi-Ouzou, ) connaissent  une  forte augmentation de l’activité grippale. La vague de froid ayant sévit ces dernières semaines a favorisé  la propagation du virus A/H1N1pdm09, largement répandu certaines régions du monde notamment l’Afrique du nord et de l’ouest.

Virus de la grippe (photo CDC)

Cette souche  rentre dans la composition du vaccin antigrippal recommandé par l’OMS pour la prévention de la grippe saisonnière 2017-2018, ce qui rend ce dernier fortement recommandé chez les populations à risque. (voir instruction du MSPRH)

Depuis le début de la surveillance et le suivi virologique, le laboratoire de référence de la grippe et les virus respiratoires (LGVR) de l’Institut Pasteur d’Algérie a reçu du 16 octobre 2017 au 03 janvier 2018, 245 prélèvements pour confirmation de grippe saisonnière.

L'Institut Pasteur d’Algérie organise du 22 au 26 octobre 2017, le 1er Cours Pasteur de Vaccinologie.

images/pasteur/article/cours vaccinologie affiche.JPG

L’organisation de ce cours, coordonnée par les Professeurs Pierre SALIOU et Jean-Louis KOECK, experts en vaccinologie, rentre dans le cadre des missions de l'Institut pasteur d'Algérie en matière de recherche, de santé publique et de formation. L’Institut Pasteur d’Algérie étant un acteur incontournable dans le domaine des vaccins, qui demeurent les principaux outils préventifs contre les épidémies causées par certaines maladies contagieuses mortelles ou invalidantes.