République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية
وزارة الصحة والسكان واصلاح المستشفيات

 

Aedes albopictus en Algérie

Dans le cadre de la surveillance de l'extension du moustique tigre en Algérie coordonnée par les entomologistes de l’Institut Pasteur d’Algérie, nous demandons aux citoyens ayant observé ou capturé ce moustique (voir images) de le signaler en nous envoyant un message avec la photo du spécimen ainsi que l'adresse exacte sur la page Facebook de l’Institut Pasteur d’Algérie https://www.facebook.com/InstitutPasteurDZ/.

Aedes albopictus est un moustique de petite taille, environ 2 à 5 mm, plus connu sous le nom de « moustique tigre » dû à l'alternance de taches blanches et noires sur le corps , il est habituellement actif dans les endroits ombragés à l'extérieur des maisons, l'activité à l'intérieur des maisons est également possible mais rare.

C’est un moustique diurne, très actif tôt le matin et en fin de journée. Aedes albopictus est une espèce très agressive envers l’homme chez qui les membres inférieurs constituent une cible de choix.

les premières piqûres sont très prurigineuses. Il s’agit d’une réaction allergique et inflammatoire à la salive du moustique. Chez certaines personnes la réaction allergique est plus marquée, il peut transmettre certains virus pathogènes pour l’homme tels que la Dengue, le Chikungunya ou le Zika.

Ce moustique s’est vite adapté à l’environnement humain dans les zones urbaines et périurbaines en particuliers dans les faubourgs ombragés : les collections d’eau propre (récipients, jarres, citernes, soucoupe de pots de fleurs etc..) constituent des gîtes larvaires propices d’où émergeront les nymphes qui se transformeront en moustiques adultes.

Les bons gestes pour éviter la prolifération du moustique tigre :

Le moustique tigre s’adapte facilement à l'environnement humain et se développe préférentiellement dans les zones urbaines, faubourgs,  potagers,  patios, cours,  pépinières   etc.

Pour éviter sa pullulation et par conséquent ses piqûres, voici quelques gestes faciles :

  • Éliminez d’abord l’eau stagnante contenue dans les ustensiles, soucoupes, gamelles, sceaux…ect et tout autre récipient pouvant contenir l’eau.
  • videz régulièrement l’eau contenue dans les soucoupes des pots de fleurs ou remplacez l’eau des vases par du sable humide
  • Couvrez les cuves et réservoirs d’eau (jarres, citernes,) avec un couvercle ou une toile de moustiquaire.
  • vérifiez le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyez régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages
  • couvrez les piscines hors d’usage, évacuez l’eau des bâches ou traitez l’eau (eau de Javel, galet de chlore)

Pour limiter les lieux de repos des moustiques adultes :

  • débroussaillez et taillez les herbes hautes et les haies,
  • élaguez les arbres,
  • ramassez les fruits tombés et les débris végétaux,

entretenez votre jardin.

Les bons gestes pour éviter la piqûre du moustique tigre :

Si vous êtes dans une zone ou quartier où le moustique tigre est actif :

  • Porter un pantalon et chemise ou tricot à manches longues.
  • Appliquer du spray contenant l’extrait de citronnelle sur vos membres exposées aux piqûres ou,

Allumer un serpentin diffuseur de  répulsif  anti-moustiques, que vous pouvez acheter dans les magasins et grandes surfaces.

 

 

 Moustique tigre adulte.

 

 Moustique tigre adulte.

 

 
Piqûres dues au moustique tigre.  Oeufs d'Aedes albopictus.

 

 

Endroits propices à la prolifération d’Aedes albopictus

 

Endroits propices à la prolifération d’Aedes albopictus,

 

Endroits propices à la prolifération d’Aedes albopictus,

En avant plan un piège « BG sentinel »

installé pour la capture des adultes de moustique tigre

   Serpentin anti-moustique

 

 

Chronologie  de l’invasion d’Aedes albopictus du littoral algérien:

2010Première mention de la présence d’Aedes albopictus ou « Moustique Tigre » en Algérie à Tizi-Ouzou , dans la localité  de Larabaa Nath Irathen , un femelle de cette espèce a été capturée par hasard dans une écurie (Izri, et al, 2011).

2014- lors d’une mise à jour de l’inventaire des moustiques en Algérie , Lafri et al  rapportent la présence de deux spécimens adultes de cette même espèce dans le village Illoula Oumalou  distant d’une 40 Kms à l’Est du village de  Larabaa Nath Irathen de la wilaya de Tizi –Ouzou.

2015 -  le moustique tigre  a fait sa réapparition à l’Ouest du pays, à Oran  dans  la localité balnéaire de Ain Turk, où tous les stades de développement du moustique ( de l’œuf à l’état adulte)  ont été retrouvés durant deux années consécutives, ce qui signifie que cette espèce s’est bien installée dans l’Oranie (Benallal et al, 2016)  

2016Aedes albopictus est observé à Alger dans la commune de  Birkhadem , il  s’est propagé par la suite à plusieurs autres localités ( Kouba, Khreicia, Hussein dey, Saoula, El Annassers) ( Harrat Z, 2017)

2017-  Moustique tigre a été capturé à Jijel au centre ville de la wilaya et à Annaba.

2018-  cette espèce continue d’être signalée par les citoyens dans plusieurs  wilayas du littoral (Skikda, Annaba, Bejaïa, Boumerdes) grâce à la collecte d’informations  des plaintes de citoyens des piqûres de ce moustique associées de prises de photos l’insecte via la page.

 

Il est à signaler qu’aucun cas d'arbovirose (Chikungunya, dengue ou de Zika) , habituellement transmise par ce vecteur n’a été enregistré en Algérie.

 

 

 

Wilayas ayant signalé Aedes albopictus : Oran, Alger, Tizi Ouzou, Jijel (situation en Juillet 2017)

 

Distribution du moustique tigre en 2018

Situation actuelle d’Aedes Albopictus en Algérie (Août 2018)

  • Moustique installé veut dire qu’il a été observé au moins deux années consécutives.
  • Moustique observé veut dire moustique reporté dans l’année courante.

 Références:

  1. Benallal K, Allal-Ikhlef A, Benhamouda K, Schaffner F, Harrat Z. 2016. First report of Aedes (Stegomyia) albopictus (Diptera: Culicidae) in Oran, West of Algeria. Acta Tropica. 164: 411-413. doi: 10.1016/j.actatropica.2016.09.027. Epub 2016 Sep 30.
  2. Izri, A., I. Bitam, and R. N. Charrel. 2011. First entomological documentation of Aedes (Stegomyia) albopictus (Skuse, 1894) in Algeria. Microbiol. Infect.17: 7.
  3. Lafri, I., I. Bitam, A. Beneldjouzi, and M. H. Ben Mahdi. 2014. An inventory of mosquitoes (Diptera: Culicidae) in Algeria.  Soc. zool. Fr. 139 (1-4): 255-261.
  4. Harrat  Z. journée d’information sur le moustique en Algérie . insp

Auteurs : Mr Benallal Kamel, Mr Garni Rafik & Dr Harrat Zoubir

Mots-clés: moustique_tigre,, lutte