République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية
وزارة الصحة والسكان واصلاح المستشفيات

 

Alger et certaines wilaya du centre du pays (Blida, Boumerdes, Bouira, Tizi-Ouzou, ) connaissent  une  forte augmentation de l’activité grippale. La vague de froid ayant sévit ces dernières semaines a favorisé  la propagation du virus A/H1N1pdm09, largement répandu certaines régions du monde notamment l’Afrique du nord et de l’ouest.

Virus de la grippe (photo CDC)

Cette souche  rentre dans la composition du vaccin antigrippal recommandé par l’OMS pour la prévention de la grippe saisonnière 2017-2018, ce qui rend ce dernier fortement recommandé chez les populations à risque. (voir instruction du MSPRH)

Depuis le début de la surveillance et le suivi virologique, le laboratoire de référence de la grippe et les virus respiratoires (LGVR) de l’Institut Pasteur d’Algérie a reçu du 16 octobre 2017 au 03 janvier 2018, 245 prélèvements pour confirmation de grippe saisonnière.

Dans le cadre de l’approfondissement des perspectives historiques des Instituts Pasteur du Maghreb (celui d’Algérie créé en 1894, celui de Tunis créé en 1893, et celui du Maroc créé en 1911), l’Institut Pasteur d’Algérie organise un Colloque International sur l’Histoire des Instituts Pasteur du Maghreb face aux endémies majeures.

 
Le laboratoire VIH et Rétrovirus, érigé en Laboratoire National de Référence de l’infection VIH/SIDA (LNR), assure le diagnostic de l’infection à VIH par la confirmation des tests positifs ou douteux en VIH adressés par les différents laboratoires d’analyses médicales publics et privés, pour notifier et déclarer les nouveaux cas aux autorités nationales. Il assure aussi le suivi virologique des patients VIH+ par la mesure de la charge virale VIH.

Des activités de référence : surveillance épidémiologique des sous-types VIH qui circulent à travers le pays, expertise des trousses de réactifs de dépistage.

Durant cette année, une nouvelle activité a été développée qui est: Le génotypage de résistance du VIH aux antirétroviraux par séquençage génomique